positionneur

LOGO POUR SITE

Intervention de Gérard LENEVEU
Maire de Giberville
Début des Travaux des Jardins de Clopée
lundi 9 juillet 2018.

Mesdames, Messieurs,
Madame Edithe HEUZÉ, conseillère départementale,
Ma chère Edithe,
Monsieur Bernard ROUXELIN, Président d'Édifidès,
Monsieur LANFRANCONI, Directeur d'Édifidès,
Madame HUYGHE-DOYERE, Directrice de Normandie Aménagement,
Mes cher(e)s Collègues,

Je suis tout particulièrement heureux et fier de vous accueillir sur le site même de la zone d'habitat des jardins de Clopée pour le début des travaux suite à la signature du traité de concession de la zone d'aménagement concerté des jardins de Clopée entre notre municipalité et Édifidès/Normandie Aménagement.

Ce sont plusieurs nouveaux quartiers qui vont voir le jour, permettant d'accueillir des Gibervillaises et des Gibervillais bien sûr, et aussi des nouveaux habitants dans un cadre de vie de grande qualité.

IMGP2045 1

Les Jardins de Clopée vont répondre aux importants besoins de logements de nombreux de nos concitoyens et cela, dans le cadre d'une diversité sociale et d'une diversité de générations. Notre commune va contribuer à ce que Caen la mer atteigne les objectifs du Programme Local de l'Habitat.

Pour arriver à ce début des travaux, il a fallu beaucoup de temps, de réunions, de réflexions et d'échanges.

Pour mesurer tout ce travail, permettez-moi un instant de revenir sur les différentes étapes de ce processus qui a commencé par un engagement dans le cadre des élections municipales de mars 2008, suivi en 2010 par la création d'une Zone d'Aménagement Différée (ZAD) afin de maitriser le foncier en déléguant le droit de préemption à EPFN.

En juillet 2010, une demande d'étude préalable et de faisabilité est déposée auprès de Caen la Mer, année où nous validions le Plan Local d'Urbanisme qui intègre cette zone comme constructible.

Pendant plus d'un an et demi, l'étude de faisabilité est réalisée, avec l'aide de Caen la mer, notamment Guillaume LAPLANCHE et le cabinet SIAM Conseil, Monsieur GALICHET et Monsieur HAYS.

Je tiens à les saluer car ils nous ont accompagnés efficacement, avec beaucoup de professionnalisme, afin que les élus et le maire que je suis prennent les bonnes décisions.

Cette étude s'est faite conjointement sur le territoire de Colombelles, notamment sur le secteur de Lazaro, en associant les municipalités de Démouville et Cuverville.

Je remercie les membres du comité consultatif qui, eux aussi, nous ont aidés à faire les bons choix. Démarche participative avec des riverains.

Une fois l'étude de faisabilité validée, le 7 octobre 2013, le Conseil municipal faisait le choix à l'unanimité de créer une Zone d'Aménagement Concerté communale.

Choix déterminé par notre souci de garder la main et d'être associés à tout moment dans la mise en œuvre de cet aménagement.

Toujours accompagnés par Siam conseil, nous avons lancé en décembre 2013 la procédure de désignation d'un aménageur et c'est après une longue procédure réglementaire examinant les différentes candidatures que le Conseil municipal, lors de la séance du 13 octobre 2014, retenait comme aménageur le groupement Édifidès/Normandie Aménagement. Un groupement inédit, avec des partenaires bien connus dans la région, avec de nombreuses références et connaissant bien le territoire.

Vous avez su répondre au cahier des charges et à nos différentes exigences, notamment que l'opération soit réalisée aux seuls risques économiques et financiers de l'aménageur, à la typologie des logements dans le cadre d'une mixité sociale, à notre volonté d'avoir une qualité architecturale et environnementale, à la participation financière des équipements publics et au fait que notre commune n'aura pas à faire d'avances de trésorerie.

Tout cela, en prenant en compte notre souci de proposer des logements adaptés à la demande et des prix de sortie de loyer et d'achat corrects.

Le 25 septembre 2017, le conseil municipal adoptait le dossier de réalisation.

Une autre étape importante, le 31 mai dernier, la Communauté Urbaine de Caen la mer adoptait la modification du Plan Local d'Urbanisme, ouvrant ainsi la zone à l'urbanisation.

Pendant ces 9 ans, j'ai personnellement appris beaucoup de choses, aménager un territoire est une grande responsabilité et mérite du temps, de la patience et de la volonté. Je suis persuadé que ce travail fourni avec mon bureau et mon conseil municipal va assurer l'avenir de notre commune. Une commune qui est de plus en plus attractive et les nouveaux commerces et services qui s'y installent le démontrent et les jardins de Clopée vont accélérer ce dynamisme.

Les jardins de Clopée, ce sont plus de 41 hectares avec une surface de plancher de 98 451 m2, 1035 logements dont 25% à destination de l'habitat locatif social, 29% en accession sociale et 46% en accession libre et un programme de 6000m2 favorisant l'innovation environnementale.

L'écharpe verte de 4.5 hectares va permettre de créer un bel espace paysager, une bonne respiration avec les communes voisines et l'habitat existant de notre commune. 11 hectares sont réservés aux espaces paysagers.

Les modes doux de déplacements seront privilégiés, ainsi que les transports publics, et une voie verte empruntant le chemin de Clopée. Elle traversera ce quartier et rejoindra la voie verte existante au niveau des jardins familiaux.

Pour la petite histoire, et si vous vous demandez à quoi correspond Clopée, il s'agissait en 1780 d'un hameau de 14 hectares d'une trentaine d'habitants partagé entre Mondeville et Colombelles.

Je salue le travail de grande qualité réalisé par le maitre d'œuvre Atelier LD, travail qui va se poursuivre pendant tout le temps de la réalisation des jardins de Clopée. L'imagination est au rendez-vous avec un parcours paysager autour des cinq sens afin de proposer une déambulation ludique et l'ile de l'innovation de 6000M2.

Dans 15 ans, ce sont plus de 1000 logements supplémentaires qui porteront la population de notre commune à plus de 7000 habitants. Aussi, nous nous sommes projetés dans l'avenir pour définir les futurs besoins en équipements publics.

L'école Aragon deviendra centrale par rapport au chemin de Clopée. Nous avons commencé en 2018 à budgéter des sommes afin d'agrandir celle-ci et intégrer les classes de l'école Pasteur. Des investissements seront aussi nécessaires pour l'aménagement à l'extérieur de l'école notamment du parking. La participation financière de notre aménageur définie au traité de concession d'aménagement viendra abonder ce budget.

Par ailleurs, les jardins de Clopée pourront accueillir une maison de quartier pour favoriser la vie sociale et d'autres services, sans pénaliser les commerces du cœur de bourg.

Au-delà de la réponse aux besoins de logements, la réalisation des chemins de Clopée va contribuer à la création d'emplois et à dynamiser l'activité des commerçants et artisans de la commune ainsi qu'à permettre à des bailleurs sociaux et différentes entreprises de participer à sa réalisation.

Je précise que pendant tout le temps des travaux, les camions ou engins divers auront l'obligation de sortir par le haut, rue de la Liberté pour se diriger vers le rond-point Normandial.

Avant de terminer, je tiens à remercier les membres de la commission urbanisme présidée par Edithe HEUZÉ, les membres de la Commission de concession d'aménagement (Damien de WINTER, Bruno LECOEUR, Dominique GAUGAIN, Jean Claude BRIARD), sans oublier les services, Frédéric ROYO et Sylvie LAUNAY.

Lors de la signature du traité de concession, je m'adressais à Monsieur ROUXELIN et à monsieur MOREAU, en déclarant « Nous vous faisons confiance pour porter à terme ce projet. Vous avez toutes les compétences, l'expérience pour cela et vous avez une Collectivité, des Élus, un Maire motivés et qui seront à vos côtés pour concrétiser ce beau et important programme d'habitations »

[Fin de citation]

Eh bien, nous ne regrettons pas les choix que nous avons opérés.
Aujourd'hui, une page se tourne, une autre va s'ouvrir.

Jean-Jacques ROUSSEAU déclarait :

« Les habitations font la ville, mais les citoyens font la cité ».

Eh bien, je souhaite que les nouveaux habitants des jardins de Clopée s'approprient cet espace, pour y vivre paisiblement, y faire des projets, afin qu'ils contribuent à ce que Giberville soit de plus en plus un territoire où il fait bon vivre, une Commune conviviale, solidaire et accueillante.
Merci à vous

IMGP2091 1

giberville 15
giberville 12